3 jours dédiés aux acteurs de la santé

Retrouvez également

  • Suivez-nous sur Linkedin
  • Suivez-nous sur Youtube
  • Suivez-nous sur Spotify
  • Suivez-nous sur Deezer

911mars 2021

SANTEXPO LIVE, une édition 100% digitale

Découvrir le contenu

Zoom avec…

Covid-19

Dans cet échange, Xavier Couteau, Cadre de Santé, Pôle Gérontologie Clinique au CHU de Nantes, évoque l’impact de la crise Covid-19 au sein de son EHPAD et les mesures prises dans son établissement.

Dans quel état d’esprit êtes-vous en ce moment ?

Un état d’esprit un peu particulier, c’est vrai parce qu’effectivement, la situation sanitaire est aussi particulière, inhabituelle pour nous mais en même temps qui reste très positif.

J’ai la chance de travailler avec des collaborateurs qui sont très partie prenante et très réactifs de façon positive par rapport à cette situation. Donc on reste très positifs, on est avec des capacités d’adaptation au quotidien. Même si on sent un peu de fatigue qui s’installe, il faut bien le reconnaître.

Et puis avec un état d’esprit qui dit « j’ai de la chance d’être au travail », parce que, et c’est ce que je partage aussi avec mes collaborateurs, l’esprit est occupé par cet aspect travail et sans doute moins parasité par tous les phénomènes qui peuvent circuler autour.

Quelles mesures avez-vous prises dans ce contexte de Covid-19 ?

Naturellement, on a mis en place deux types de mesures :

  • Au niveau des résidents proprement dit et de leur famille, on a développé l’animation au plus près du résident, de telle manière qu’on peut dire que chaque résident a au moins un temps en dehors de l’accompagnement toilette à l’animation. Au niveau des familles, on a mis en place du Facebook, et d’autres outils de communication par visio. J’ai un taux de retours de satisfaction important de leur part. Cela les a apaisées et a créé de nouveaux liens.
  • Au niveau des équipes, et du management à proprement dit, comme on a l’habitude déjà de travailler plus en collaboration, on a étoffé cette collaboration et on a augmenté les temps au quotidien en présentiel ainsi que les temps de pauses, qui sont très importants pour échanger ensemble.

Quelle sera votre action prioritaire à l’issue de cette crise ?

Je vais peut-être être étonnant mais il y a des bonnes choses en cette crise. Elle a mis en avant, effectivement, l’aspect animation et communication qu’on a pu développer. C’est un aspect que je souhaite absolument maintenir, car c’est quelque chose que je souhaitais développer avant, donc elle a donné un allant vers cela. Voici l’axe qu’il me semble primordial de garder

Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn Partagez sur facebook