3 jours dédiés aux acteurs de la santé

  • Suivez-nous sur Linkedin
  • Suivez-nous sur Youtube

79oct. 2020

Paris Expo - Porte de Versailles - Hall 1

Découvrir le contenu

Zoom sur Franck Frayer

Covid-19
téléconsultation
télémédecine

Au-delà de maintenir les services existants auprès des professionnels de santé libéraux, Franck Frayer revient sur l’offre Clickdoc Téléconsultation de CompuGroup Medical qui a permis aux professionnels de santé et aux hôpitaux d’assurer la téléconsultation.

Dans ce contexte de crise Covid19, quelles actions ont été prises ?

Durant cette période de Covid19 notre premier objectif a été surtout de maintenir les services existants auprès de nos clients fidèles existants, les professionnels de santé libéraux. Nous avons dû nous réorganiser pour assurer le niveau de support à 100% sur nos logiciels. Des mises à jour ont été nécessaires compte tenu des nouveaux actes dans les logiciels de facturation pour la télémédecine. Il a fallu beaucoup d’adaptation pour maintenir le niveau de service existant.

Notre deuxième priorité a été de mettre à disposition des nouveaux types d’offres comme une offre de Clickdoc Téléconsultation. Cette solution permet d’assurer la vidéoconsultation chez les médecins libéraux, chez les infirmières, les kinés très récemment et d’autres professions de santé.

Les hôpitaux sont également les hôpitaux concernés. Cette offre a été déployée très rapidement et de manière gratuite pendant toute la durée de la crise.

Nous avons, à ce titre, déployé le CHU de Bordeaux avec notre solution de téléconsultation Clickdoc et nous entamons le déploiement dans les autres centres hospitaliers du GHT.

Quelles seront vos priorités à l’issue de cette crise ?

Nous savons que la crise va probablement accélérer le timing de l’émergence de la télémédecine sur le marché français. On a vu beaucoup de médecins pratiquer la téléconsultation, beaucoup de paramédicaux également, des kinés, des infirmières et d’autres professions de santé. On pense que ces pratiques vont rester à l’issue de la crise.

Typiquement on a aujourd’hui pris 20.000 utilisateurs en téléconsultation alors que nous n’en avions pas un seul au début du mois de mars.

Donc 20.000 utilisateurs nouveaux sur notre solution Clickdoc Téléconsultation. Ces utilisateurs nouveaux ne vont pas disparaitre. De la même manière, au niveau européen, on a pris 70.000 utilisateurs sur la solution Clickdoc Téléconsultation.

Avec cette crise, nous avons appris, nous nous sommes adaptés et nous avons mieux compris les professionnels de santé dans les cas d’usage de ces solutions. On pense qu’on va sortir grandis de cette crise, avec un meilleur service et une meilleure vision de la télémédecine.

Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn Partagez sur facebook