3 jours dédiés aux acteurs de la santé

Retrouvez également

  • Suivez-nous sur Linkedin
  • Suivez-nous sur Youtube
  • Suivez-nous sur Spotify
  • Suivez-nous sur Deezer

911mars 2021

SANTEXPO LIVE, une édition 100% digitale

Découvrir le contenu

Zoom sur Zaynab Riet

Covid-19
Déconfinement
EHPAD
FHF

Zaynab Riet, dans cet entretien du 27 avril, revient sur la mobilisation de la FHF dès le début de la crise. Le sujet du confinement en EHPAD a également été une priorité pour la Fédération.

Dans ce contexte de crise sanitaire, dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Un état d’esprit de mobilisation, la Fédération Hospitalière de France qui représente tous les hôpitaux publics et les EHPAD publics est plus que jamais mobilisée aux côtés de ses adhérents, mobilisée aux côtés de ses équipes hospitalières et médico-sociales, dont elle salue la remarquable réactivité et d’ailleurs les Français en s’y trompent pas, chaque soir ils rendent hommage aux équipes hospitalières, médico-sociales et aux équipes des EHPAD.

Quelles ont été les mesures prioritaires prises par la FHF dans ce contexte Covid-19 ?

La FHF s’est très vite organisée pour à la fois être en liaison permanente avec le terrain et les équipes régionales et remonter auprès des pouvoirs publics les dysfonctionnements, les problématiques, les manques concrets que vivent les établissements.

À titre d’exemple, très vite nous avons réagi sur les masques, la nécessité d’avoir des masques, et les difficultés d’approvisionnement dans ce domaine.

De la même façon, nous avons  vite réagi sur la nécessité de maintenir ouvertes les crèches hospitalières pour nos équipes médico-sociales et de la même façon organiser, avec l’éducation nationale, la scolarisation des enfants des professionnels qui devaient se rendre sur leur lieu de travail.

Nous avons aussi alerté  sur la nécessité d’organiser un déconfinement ou un confinement intelligent en EHPAD pour que nos aînés, à défaut d’être touchés par le Covid ne soient pas touchés par le chagrin et ne s’engagent pas dans un syndrome de glissement.

À l’issue de cette crise, quelles seront les priorités pour la FHF ?

Deux temps, tout d’abord, au moment où je vous parle, nous sommes à la veille de la stratégie de déconfinement, cette stratégie doit être réussie.

Trois messages principaux:

  • 1.  avoir un dispositif clair et lisible sur le plan épidémiologique pour savoir comment va évoluer la pandémie afin de nous organiser au mieux sur nos capacités de réanimation au moment même où nous allons relancer l’activité. Trop de nos concitoyens ont renoncé aux soins et il faut absolument qu’on puisse continuer la prise en charge.
  • 2. donner la garantie à la fois aux populations qu’ils ne craignent rien à continuer à se soigner et donc à se rendre à l’hôpital et donner la garantie à nos professionnels de santé qu’ils disposeront des pré-requis nécessaires en matière d’équipements, de gants, de masques pour faire face à leur travail au quotidien.
  • 3. c’est ensemble et collectivement que nous viendrons à bout de cette épidémie, ensemble à la fois dans la confiance que nous accordons à notre système de santé et la confiance que nous accordons à nos équipes.

Ce qui nous amène donc à ce post-covid, que nous appelons de nos vœux le plus rapidement possible, de signer un nouveau temps, il n’a échappé à personne que l’hôpital public et les EHPAD publics sont au rendez-vous, ils se mobilisent remarquablement et leur place est incontournable dans notre système de santé et notre système de santé de demain que nous voulons plus fort, plus solidaire et durable.

Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn Partagez sur facebook